Qualité de l’air : quand faut-il penser à la faire tester par des professionnels ?

Actu

Quel que soit le type de logement dans lequel vous vivez, il est indispensable de veiller à une bonne qualité de l’air intérieur. En effet, de nombreux problèmes de santé peuvent se manifester lorsque le cadre de vie n’est pas sain. Les éléments qui altèrent cet environnement sont principalement les composés organiques en suspension. Ils sont généralement produits par le mobilier, la poussière, etc. Certains signes doivent vous inciter à faire évaluer la qualité de votre air intérieur. Quels sont-ils ?

Les indices à rechercher

Dans la majorité des cas, il est facile de savoir quand la qualité de l’air à l’intérieur d’un logement est mauvaise. Cette conséquence découle souvent d’une ventilation inappropriée. Vous ressentirez alors la présence d’une forte humidité dans l’air, et sur la plupart des murs. Une absence de ventilation donne également lieu à la prolifération de divers polluants. Les moisissures ont ainsi toutes les conditions nécessaires pour se développer dans les pièces concernées.

Sujet a lire : Comment les entreprises de service de nettoyage peuvent-elles proposer des options écologiques pour attirer des clients soucieux de l’environnement ?

Pensez aussi à faire réaliser un test de la qualité de l’air en situation de vice caché dans l’un de ces cas :

  • La présence inhabituelle d’odeurs dans le logement : elles peuvent être dues aux moisissures, champignons et autres ;
  • L’apparition de pathologies diverses : ce sont principalement les difficultés respiratoires, les irritations oculaires ou épidermiques, et les céphalées. Ces symptômes peuvent indiquer que l’air de votre intérieur est de mauvaise qualité.

En plus, ils doivent vous mettre la puce à l’oreille si vous ne ressentez pas ces différentes gênes en dehors du logement. Que faire dans ce cas ? Contactez sans tarder un professionnel pour faire tester la qualité de votre air. Sur place, il effectuera diverses évaluations afin de déterminer les proportions de polluants présentes dans votre logement.

A découvrir également : C'est quoi le service commercial ?

Le déroulement des tests

Comme vous l’aurez compris, contacter un laboratoire spécialisé est le réflexe à avoir pour mesurer la qualité de l’air. Un professionnel de la microbiologie se rendra alors chez vous, dans le but d’effectuer un prélèvement d’échantillon. Ce dernier servira à rechercher la présence de potentiels contaminants. Les plus connus sont entre autres le monoxyde de carbone. Il est généralement issu de la calcination d’une variété de combustibles.

Les gaz qui s’échappent des voitures contiennent également du CO2, réputé pour polluer l’air ambiant. Votre cadre de vie peut en plus être pris d’assaut par divers microbes responsables de la souillure de l’environnement. L’analyse effectuée par les professionnels permettra de mettre en évidence la présence de certains éléments comme :

  • Les fibres de verre ;
  • Les poussières ;
  • L’amiante.

L’utilisation de certains produits du quotidien peut également avoir un impact négatif sur la qualité de votre air intérieur. C’est notamment le cas des solvants et parfums. Plus loin, les personnes qui fument la cigarette participent aussi à la souillure de leur environnement. Une fois que les prélèvements sont réalisés, le laboratoire vous remettra un rapport contenant divers détails au bout de quelques jours.

En fonction des organismes contactés, il est également possible que les conclusions soient communiquées sur place après les tests. Cela souligne alors l’importance de connaitre en amont, la procédure utilisée par le laboratoire que vous souhaitez engager pour cette prestation.

Tags:

Comments are closed

Latest Comments

Aucun commentaire à afficher.